Les livres sont de sortie

Soumis par Emmanuelle Gilles le ven 04/10/2019 - 10:30
Nuit des chercheurs

Sagement rangés sur l’étagère, les livres n’attendaient que l’invitation des chercheurs pour briller à cette soirée. Ils se faisaient une joie d’aider à la résolution de l’enquête sur le naufrage du Titanic, thème retenu pour cette nuit des chercheurs 2019.
Car on n’a pas tous les jours l’occasion de feuilleter des pages de plus de 120 ans d’âge. Des documents de 1900, témoins de l’histoire d’une technologie qui à travers ses illustrations (mouton de Charpy, premiers essais de traction par Ch. Frémont) prouvaient qu’à cette date on savait déjà que le froid fragilisait les structures, que le fer puddlé n’avait pas la même résistance que l’acier. Mais voilà, la pénurie d’acier ne devait pas retarder la construction du Titanic… alors on a pallié le manque en utilisant des rivets en fer puddlé assemblés manuellement. Le 14 avril 1912, le Titanic sombrait ne laissant que 710 rescapés. L’enquête, 100 ans plus tard (découverte de l’épave en 1985), allait révéler que la coque n’avait pas été éventrée par l’iceberg comme on le pensait mais que ce sont bien les têtes de rivets qui en cédant, avaient créé les entrées d’eau et précipité le navire aux 3 millions de rivets au fond des mers.